La Passe-Miroir ; tome 1 : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

 

Après une lecture assez longue, riche mais « éprouvante » de l’indescriptible Le Garçon de Marcus Malte (par chance, mon acolyte avait déjà lu et chroniqué ce roman car je crois que j’en aurais été bien incapable !), je décidai de m’accorder un peu de légèreté en me plongeant dans un univers qui m’est totalement étranger, la littérature jeunesse… Littérature “young adult” devrais-je écrire pour être plus précise ou parce que d’un point de vue marketing, c’est ce qui se dit… Ou alors, littérature “Fantasy”, genre dont je suis complètement néophyte, à vous de choisir. Toujours est-il que la couverture du roman choisi me plaisait et que j’en avais entendu du bien. J’ai donc démarré la lecture de La Passe-Miroir ; tome 1 : Les fiancés de l’hiver assez enjouée et curieuse de découvrir un nouveau genre.

Ophélie, jeune femme maladroite et mal fagotée, vit sur l’arche d’ « Anima », entourée de sa famille et surtout de ses objets, dont elle peut lire le passé. Elle a un autre don : elle est capable de traverser les miroirs pour aller là où bon lui semble. Elle est simple et réservée, elle semble heureuse et elle aime la compagnie de son grand-oncle. Ce bonheur ne va pas durer car elle va devoir quitter son monde afin d’épouser un homme qu’elle ne connaît pas, Thorn (le prénom à lui seul lui donne des frissons), qui non seulement ne fait pas partie de son clan mais surtout qui vit sur une autre arche hivernale et antipathique, le « Pôle ». Pourquoi elle ? Elle ne le sait pas mais s’aperçoit assez vite qu’elle est l’objet d’un complot mortel. Elle va donc devoir faire face à une multitude de mésaventures, à nombre de situations dangereuses pour comprendre ce drôle d’univers qui l’entoure et pour ne pas mourir.

Soyons francs, je ne vais pas me faire que des amis aujourd’hui ! Oui, je suis allée faire un tour sur la blogosphère et je n’ai trouvé presque que des critiques dithyrambiques sur ce roman mais j’ai du mal à partager complètement cet enthousiasme.

Je ne peux pas dire que j’ai passé un mauvais moment de lecture, ce serait mentir… Je dois même avouer qu’il y a de fortes chances que je lise la suite car on reste forcément un peu sur « notre faim » étant donné que le premier tome s’arrête en plein suspens. La protagoniste est assez attachante, sorte d’anti-héroïne pleine de maladresse et l’on suit sans déplaisir son récit semé d’embûches, belle allégorie du passage de l’adolescence au monde désenchanté des adultes, comme un rite de passage, un conte initiatique, en quelque sorte.

Moi qui ne suis pas très « fantasy », j’ai bien aimé l’idée de l’ancien monde qui a explosé pour donner naissance à diverses arches, flottant dans les airs, chaque arche ayant un système politique différent, une culture différente et là encore, le côté métaphorique m’a plutôt bien plu.

Les personnages secondaires sont plutôt bien construits et permettent à l’héroïne d’avancer dans sa réflexion, dans sa prise de conscience mais…

… Voilà, ce roman manque de subtilité et de profondeur. On sait presque dès les cinquante premières pages comment vont évoluer les personnages, la trame restant somme tout assez « binaire », malgré quelques tentatives de donner un peu plus de corps à certains personnages. Ce qui m’a le plus gênée, je pense, ce sont justement ces descriptions qui reviennent à chaque nouveau dialogue, descriptions répétitives et assez pauvres d’un point de vue littéraire. Quand je lis une fois, puis deux, puis trois que Thorn est grand, maigre et qu’il a un regard glacial, je n’ai pas besoin qu’on me le répète constamment. Un exemple parmi tant d’autres.

Mais je le redis, j’ai passé un moment de lecture assez agréable et je suis tout de même contente de m’être plongée dans une nouvelle « arche » littéraire, un peu comme Ophélie, finalement.

 (Les fiancés de l’hiver. Christelle Dabos. Editions Gallimard Jeunesse : 2013)

Publicités

Une réflexion sur “La Passe-Miroir ; tome 1 : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

  1. Pingback: TAG de l’été – Pocket Jeunesse | Un bouquin dans la poche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s